03/05/2016

Qui consulter en cas de mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine est peut-être problème courant, mais il reste un sujet difficile à aborder. Même à une personne qui nous est vraiment proche. Le sujet est classé honteux, mais avec un peu de réflexes, nous devons nous dire que ça peut arriver à tout le monde ! Même à ceux qui se brossent les dents 3 fois par jour. Si nous n’osons pas en parler à notre entourage, il faudra quand même que nous nous soignions, donc qui consulter ?

mauvaise haleine, dents, dentiste

Un dentiste

Si vous pensez que votre mauvaise haleine provient d’un problème buccal, consultez votre dentiste habituel pour vérifier que vous n’avez aucune dent malade. Il pourra vous prescrire des traitements et vous conseiller sur les bons gestes à adopter pour éradiquer le problème.

Un spécialiste ORL

Si votre médecin n’a pas pu identifier un facteur buccal, il sera mieux de consulter un spécialiste ORL puisqu’il peut s’agir d’une sinusite par exemple. C’est d’ailleurs très courant. Le spécialiste ORL va vous prescrire des traitements et peut suggérer une option comme la chirurgie pour vous débarrasser des maladies.

Un chirurgien-dentiste

Vous pouvez également consulter un chirurgien dentiste dans le cas où le problème d’haleine serait trop important. Il vous proposera les solutions adaptées à votre position sur le sujet.

Dans tous les cas, il sera judicieux d’effectuer un contrôle régulier chez le dentiste pour éviter que cela ne s’aggrave. Demandez l’avis de votre dentiste pour qu’il puisse vous conseiller.

01/05/2016

Comment diminuer la quantité de sucre dans nos assiettes ?

Le sucre présente des effets négatifs sur notre santé si nous le consommons en grande quantité. Modérer la prise de cet élément serait nécessaire pour équilibrer notre organisme.

Comment faire pour y arriver ?

sucre-assiette.jpg

Diminuons d’abord nos rations journalières. Il est indéniable que ce n’est pas facile, mais c’est possible. Le but n’est pas de le supprimer dans les repas, mais de réduire la consommation de sucre.

Il est possible de réguler sa consommation en utilisant une assiette plus petite que d'habitude. Il n’est pas nécessaire de terminer le repas dans les assiettes. Après avoir pris votre déjeuner ou dîner, placer les repas dans le frigo ou directement à la poubelle pour ne pas les avoir en vue. C’est peut-être inhabituel, mais ce geste joue un rôle psychologique.

Le choix des aliments à prendre est aussi à faire pour avoir une alimentation équilibrée. La limitation des produits de farine blanche et de pomme de terre est à faire, car ils contiennent un indice glycémique élevé.

La variation des repas comme manger différents légumes et fruits dans la journée aidera à équilibrer la nutrition.

Les aliments sources de sucre

Il existe des sucres simples, ceux qui se trouvent dans les légumes et fruits. Ils sont frais et leur assimilation se fait dans des conditions différentes contrairement aux sucres ajoutés se trouvant dans les aliments raffinés ou industriels tels que les ketchups ou le soda.

Il faut aussi savoir lire les étiquettes sur des emballages si vous souhaitez contrôler votre consommation. Les listes d’ingrédients sont placées en fonction de leur taux et si le sucre est placé en haut, c’est qu’il a un nombre important. 

22:32 Publié dans Beauté | Tags : sucre, alimentation | Lien permanent | Commentaires (0)

22/04/2016

Qu'est ce que le test de grossesse et comment ça marche ?

Le test de grossesse est un instrument à utiliser pour un autodiagnostic de grossesse ou non après quelques jours de retard d’arrivée des règles.

Il se présente sous forme de stylet, de carte ou de bandette. Il existe des tests de grossesse urinaires et sanguins. Il y a aussi les tests salivaires, mais l’efficacité s’avère moins fiable.

test, grossesse, femme, enceinte

 Comment ça marche ?

Pour le test de grossesse urinaire, mettre son bout sous le jet d’urine si c’est un stylet et toujours mettre le bout dans un récipient contenant de l’urine si c’est de la bandette ou carte. Ce matériel est fait pour dépister des hormones de grossesses telles que la progestérone, l’œstrogène ou le Gonado-Chorionique-Humaine (HGC). Il contient des anticorps favorisant la détection de ces hormones. La HGC augmente de quantité durant les six premières semaines après l’ovulation. Une quantité est évacuée dans les urines et c’est en vérifiant son urine qu’une femme peut vérifier si la grossesse est positive ou pas. Pour être sûr du résultat, la période favorable serait quelques jours après la date d’arrivée du prochain règle. Le taux de GCH dans les urines sera plus aigu à ce moment. Il est préférable de faire ce test avec la première urine au réveil afin de mesurer la présence d’hormones de grossesse. L’imprégnation d’une quantité importante de liquide peut affaiblir le taux de ces hormones. Par conséquent, il est conseillé de ne pas boire avant. Si une bande fait son apparition, vous n’êtes pas enceinte, mais si une seconde barre se manifeste, c’est une grossesse positive. Cet instrument s’achète en pharmacie.

Pour le test de grossesse sanguin, il se fait sur ordonnance médicale. À part la prise de sang, le procédé est le même. Découvrir la quantité du taux d’hormones de grossesses dans le sang (HGC). Ce test est très précis et fiable. On peut déjà voir le changement de taux d’hormones seulement vers le 8e jour après la fécondation.

09:14 Publié dans Beauté | Tags : test, grossesse, femme, enceinte | Lien permanent | Commentaires (0)